Blog

Les choses bougent à Ignilife, voici nos dernières nouvelles

Parlons #QVT : Pourquoi les entreprises doivent-elles investir dans les soft skills ?

20 Déc 2018

  • Emotion
  • Management
  • QVT

Parlons #QVT : Pourquoi les entreprises doivent-elles investir dans les soft skills ?

Les soft skills ou compétences comportementales se rapportent à l’intelligence émotionnelle. Véritable terme “buzz” de ces dernières années dans le domaine des RH, elles s’ajoutent aux compétences techniques et face aux transformation du travail (automatisation, robotisation, intelligence artificielle,…) constituent, voire vont constituer un différentiel. Quelles sont les principales compétences comportementales ? Quel intérêt les entreprises ont-elles à s’intéresser et investir dans ces nouvelles compétences ?

Quelques exemples de soft skills

Lei Han liste 28 compétences comportementales capitales à la réussite professionnelle, qu’elle répartit en trois domaines :

  • Autogestion : concerne la façon de percevoir soi et les autres, gérer les émotions et réagir à des situations conflictuelles  (confiance en soi, résilience, patience, …)
  • Interactionnel : désigne la façon d’interagir avec les autres (communication, travail d’équipe, relations interpersonnelles, …)
  • Tribal : désigne des connaissances intérieures provenant de mentors ou puisées depuis l’expérience professionnelle (négociation, influence, capacité à composer avec des personnalités complexes,…)

Pour l’entreprise, il est important d’identifier les soft skills utiles en fonction :

  • de la mission confiée au candidat ou employé
  • des employés déjà présents
  • de l’identité de l’entreprise

En 2018 selon LinkedIn, les 5 principales soft skills sont :

  • Flexibilité
  • Capacité d’adaptation à la culture d’entreprise
  • Collaboration
  • Potentiel de croissance
  • Priorisation

Un levier du bien-être pour les entreprises

Selon une étude d’Oxford sur le futur de l’emploi, 42 % des métiers actuels vont disparaître d’ici 20 ans. De ce fait, les individus comme les entreprises doivent miser davantage sur la capacité d’acquérir de nouvelles compétences que sur des compétences déjà acquises car potentiellement obsolètes.

“À l’inverse des compétences techniques, il n’est pas possible de déléguer aux robots les compétences comportementales”

Ainsi, développer les soft skills en entreprise revient à investir sur des compétences dont l’entreprise aura toujours besoin demain, contrairement aux compétences techniques qui évoluent au gré du temps et qui demandent un investissement important lorsqu’il s’agit d’en conserver la maîtrise.

D’après l’étude Malakoff-Médéric 2017, 53 % des managers et 49 % des salariés placent l’ambiance et la qualité des relations entre collègues en tête des critères de bonheur au travail. Ainsi, favoriser l’épanouissement personnel de ses employés constitue un enjeu pour les entreprises.

Favoriser la relation aux autres dans l’entreprise a fait émerger une nouvelle forme de management : le management bienveillant. Ce dernier implique de faire plus attention aux autres et à construire une solidarité entre les employés.

L’amélioration de la Qualité de Vie au Travail passe par le recours à ces compétences comportementales à question de les varier, de les valoriser et de leur donner du sens par rapport à la mission et l’identité de l’entreprise.

Sources :

Faut-il développer les « soft skills » des salariés ?, https://revolution-rh.com/faut-developper-soft-skills-salaries/

Bouret (J), Hoarau (J), Mauléon (F), 2014, Le Réflexe Soft Skills : Les compétences des leaders de demain, Dunod

Frey (C.B), Osborne (M), 2013, The future of employment: how susceptible are jobs to computerisation?, https://www.oxfordmartin.ox.ac.uk/downloads/academic/The_Future_of_Employment.pdf

Les métiers, talents et soft-skills de 2018 selon Linkedin, HROne, http://www.hrone.lu/actualites/les-metiers-talents-et-soft-skills-de-2018-selon-linkedin

Lei Han, Soft skills List – 28 skills to working smarter: a list of soft skills you needf, https://www.psoda.com/global/blog/28-skills-to-working-smarter-a-list-of-soft-skills-you-need-by-lei-han/

Étude 2017 Malakoff Médéric sur  la Qualité de Vie au Travail, http://www.malakoffmederic.com/groupe/media/presse-actualites/espace-presse/Malakoff-Mederic-etude-QVT-2017.htm