Blog

Les choses bougent à Ignilife, voici nos dernières nouvelles

Les trois facettes de l’équilibre

2 Mai 2019

Les trois facettes de l’équilibre

Trois axes principaux apparaissent comme les bases essentielles à tout équilibre de vie. Ceux-ci se retrouvent tant dans la vie personnelle que dans la vie professionnelle : faire confiance, avoir du soutien, et avoir de la reconnaissance. Intimement liées, ces valeurs s’influencent mutuellement et déterminent votre bien-être.

Ces notions vous renvoient à l’autre, à votre image et aux rapports complexes qui s’y créent. Elles sont des ressources stratégiques vous permettant de vous sentir bien dans les rôles que vous vous êtes confiés (conjoint, employé, patron, parent…).

Croire en soi et en l’autre

La confiance est un lien crucial qui permet d’avancer sereinement, dans son couple et dans ses relations de travail. Pour réussir, vous devez avoir confiance en vos compétences et en vos capacités. Mais au-delà de vous, c’est également apprendre à faire confiance aux autres qui s’avère primordial : vos collègues, votre hiérarchie, votre équipe, votre conjoint, votre famille. Vous pourrez ainsi déléguer, vous décharger et vous concentrer sur l’essentiel.

Être épaulé

Le soutien de l’entourage comporte deux grandes dimensions. La dimension émotionnelle, qui passe par une écoute attentive, des signes de reconnaissance ou encore de la sympathie. La seconde est instrumentale : c’est celle du geste et de l’action avec l’aide, les conseils ou l’assistance. Le soutien est vital pour prévenir le stress et la dépression.

Au travail, le soutien qui vous est témoigné peut prendre plusieurs formes. Qu’il s’agisse de la transmission d’informations, de félicitations, de missions de plus en plus importantes, de conseils d’amélioration, il renforce votre engagement et met en avant votre contribution. A la maison, cette preuve d’amour permet de valoriser et de cultiver la relation. Un mot d’encouragement du conjoint, de l’aide de la part des enfants… Le soutien entraîne nécessairement un sentiment de reconnaissance.

Reconnaître sa valeur

La reconnaissance quant à elle se situe à plusieurs niveaux :

  • La reconnaissance existentielle : la personne que vous êtes
  • La reconnaissance de la pratique : la manière dont vous faites les choses
  • La reconnaissance de l’investissement : les efforts fournis
  • La reconnaissance des résultats : le fruit de votre travail

Santé et motivation sont les bénéfices du soutien et de la reconnaissance. Ils génèrent un sentiment d’efficacité personnelle, qui est un des socles de l’identité de la personne et de la notion d’authenticité. L’épanouissement et la construction positive sont engendrés par la reconnaissance. Celle-ci favorise aussi le sentiment d’autonomie.

Nous sommes des êtres sociaux, destinés à vivre en société et à interagir avec ceux qui nous entourent. Les autres nous aident à nous construire et à nous épanouir en agissant comme des béquilles. L’entourage a une place prépondérante dans la réalisation et le bien-être personnel.

Sources :

« Relations industrielles », vol 63, n°4, 2008, p 625-647

« Sentiment d’autonomie et équilibre personnel, le rôle modérateur du soutien hiérarchique », Alain Roger, Othmane Jamel, Sept 2011

« La confiance, un lien essentiel », Jean-François Dortier, Christophe Rymarski, 2015